10 avril 2006

Sport et virilisme

Viennent d’être mis en ligne sur le site de la revue ( http://www.revue-quasimodo.org ) et donc sont désormais consultables et téléchargeables au format pdf :1. l'intégralité de l'ouvrage Sport et virilisme paru en 1999 aux éditions Quasimodo et Fils, sous la direction de Frédéric Baillette et Philippe Liotard (voir sommaire et texte de présentation ci-dessous) ;2. ainsi que deux nouveaux articles :- « Chronique des années glabres » qui a été publié dans la revue Sport et Vie en novembre-décembre 2004 et s’intéresse aux rapports... [Lire la suite]
Posté par bodyepistemology à 06:46 - - Permalien [#]
09 avril 2006

Dr Georges Rouhet 1900

•Dr Georges Rouhet, école girondine en 1900 de culture physique •Juger du développement corporel par la nudité lors des exercices •Nettoyer la peau et endurcir l’organisme •«  faire de nos chétifs et débiles produits civilisés de véritables hommes de la nature, de  pur sang humains »
Posté par bodyepistemology à 07:32 - - Permalien [#]
08 avril 2006

Neuromorphing

This modification of the body may be construed as a dispersal of the body , as in Annette Messager's  " Chimères 1982-1983" : interlocking and juxtaposing  twisted and blown up images of selected body parts , she proposes new representations of  the body and the lived body's image . This baconisation of corporal matter stands as the confirmation of the freudian , castrating interpretation of Medusa's beheading : this symbol of horror deconstructs corporal structure without achieving the chimerisation of the... [Lire la suite]
Posté par bodyepistemology à 07:08 - - Permalien [#]
30 mars 2006

La France a peur

«  La France a peur ». L’hybridité est devenue le signe de la dissolution du politique, de la confusion géographique, du mélange ethnique, de la mixité culturelle et de l’absence de frontière esthétique. La radicalité sécuritaire refuse «  la racaille » pour «  nettoyer au karcher ». L’impureté de l’hybride serait devenue insupportable qu’il faudrait tout nettoyer.
Posté par bodyepistemology à 06:34 - - Permalien [#]
24 mars 2006

Quelle sexualité ?

En remplaçant le pénis par le gode, la société contra-sexuelle[1] de Beatriz Préciado libèrerait définitivement la femme de la nature et du pouvoir phallocentrique du mâle. L’utérus artificiel[2], après la contraception, l’avortement, la fécondation in vitro et le clonage, confirmerait le progrès en abandonnant entièrement le corps de la femme. La pornographie féministe d’Ovidie[3] renverserait, ce dont doute les moralistes de la sexualité[4], la domination masculine en inversant les rôles et en détournant les codes de la jouissance... [Lire la suite]
Posté par bodyepistemology à 06:34 - - Permalien [#]
23 mars 2006

Les thérapies du toucher

Les thérapies du toucher (massages, relaxation, kinésiologie/kinésithérapie, gestalt thérapie, danse thérapie, érotisme, toucher sensori-tonico-moteur, les packs/enveloppements, psycho-drame,expression corporelle, orgonomie, bio-énergie…) apparaissent aujourd'hui comme une médecine alternative au disgnostic technologique. Par le toucher, chacun espère atteindre dans la matière même du corps  son histoire bio subjective : le postulat de ces thérapies est de retrouver dans le corps les qualités incorporées de son... [Lire la suite]
Posté par bodyepistemology à 06:46 - - Permalien [#]
21 mars 2006

Mutations

Du conte à la réalité scientifique, l'anatomie du corps contemporain est désormais transformable par l'incorporation de biotechnologies. De la métamorphose (Kafka) à la mutabilité  (Lambrisch L.L, M. Houellebecq, D. Bessis, A. Taschen,), le vivant possède des potentialités mutantes que la biotechnologie comme juste à reproduire par sa maîtrise du vivant : OGM, clones (clonage reproductif), nouvelles espèces, mutations génétiques, transformations hormonales, dopages, sélection génétique des embryons… plus rien d'imaginaire... [Lire la suite]
Posté par bodyepistemology à 06:48 - - Permalien [#]
20 mars 2006

Violences en 06

Pourtant la violence physique est bien réelle et spécialement mise en scène par le media pour provoquer l’évènement collectif de manifestations de victimes et de personnes compatissantes aux crimes. Au service d’une sécurisation sarkosienne du social, l’arbre du crime crapuleux sur des victimes démunies occulte la forêt des violences envers les femmes[1] ; la dégradation du lien, même pédagogique, s’exprime dans l’atteinte du corps professoral ; la peur d’être touché, sinon atteint, précipite deux jeunes français dans l’électrocution,... [Lire la suite]
Posté par bodyepistemology à 06:36 - - Permalien [#]
18 mars 2006

Prothèse J. M. Brohm

Le corps «  introjecte réellement ou imaginairement les choses, engins, instruments, artefacts, prothèses » par une «  intrication définitive entre le corps machine et les machines corporelle »[1]  [1] J.M. Brohm, 1985, Le corps : un paradigme de la modernité ?, Actions et recherches Sociales, n°1 Corps et Modernité, p ; 15-38, ici p ; 21.
Posté par bodyepistemology à 06:53 - - Permalien [#]
17 mars 2006

L'Intrus, J. L Nancy

Dès lors que le corps n’est plus naturel, ou du moins que la représentation individuelle et sociale du corps le définit comme entièrement culturel et technique, le corps pourra être déconstruit et reconstruit de manière indéfinie. Déjà le cerveau particulièrement et le corps dans sa totalité sont remplaçables comme les pièces d’un mécano techno-biologique[1]. Reste que la mécanisation du vivant doit être fonctionnelle dans son artificialité même, comme en atteste le texte de J. L. Nancy sur l’intrus. La greffe reste un intrus... [Lire la suite]
Posté par bodyepistemology à 06:40 - - Permalien [#]